Leçon inaugurale de l'Ecole de Chaillot 2015

Vous avez besoin d'avoir Flash player 9+ et JavaScript activé pour voir cette vidéo.
Fermer

Incrustation

Copier / coller les éléments ci-dessous

Embed

Lien internet

Fermer

Thème

Vidéos sur le même thème

Vidéos

Date de publication : 17/02/2015Rubrique : ConférencesCollection : Leçon inaugurale

Philippe Prost - Pas de création sans mémoire

Pour cette 11ème Leçon inaugurale, l’Ecole de Chaillot a invité pour la première fois l’un de ses anciens élèves, l’architecte Philippe Prost, afin qu’il nous parle de son rapport à l’histoire et au patrimoine dans sa pratique du projet, qu’il soit architectural ou territorial. Architecte et urbaniste, historien de la fortification, il fonde son agence AAPP – Agence d’architecture Philippe Prost – en 1993 à Paris. Il est aujourd’hui professeur à l’ENSA de Paris-Belleville. Il a publié de nombreux articles et ouvrages notamment sur l’architecture militaire dont Vauban, le style de l’intelligence, récompensé par le Prix du livre d’architecture de l’Académie d’architecture en 2008.

C’est à l’École de Paris-Belleville que Philippe Prost commence par enseigner l’histoire de l’architecture, alors qu’il est chercheur à l’IFA. Il se lance dans l’exercice libéral à la faveur d’une première commande privée pour la transformation de la Citadelle de Belle-Ile-en-Mer, une aventure qui durera une quinzaine d’années (1991-2005). En 2004, il obtient une mention au Prix de l’Équerre d’Argent pour une opération de logements sociaux dans la ZAC de la Réunion à Paris. En 2006, il remporte le concours pour l’état-major de l’armée de Terre à l’École militaire, lequel sera suspendu lors du regroupement sur le site de Balard. D’autres projets prendront le relai avec  la Cour des Images à Bourg-lès-Valence, lieu dédié au dessin animé (2009),  la Briqueterie à Vitry-sur-Seine convertie en Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne (2013), ou encore la Monnaie de Paris dont la première phase vient de s’achever.   Philippe Prost mène actuellement plusieurs chantiers d’équipements culturels et immobiliers dans les secteurs public et privé, renouvelant les usages et diversifiant ses champs d’expérimentation, notamment avec [Re]centre à Bordeaux. Dans tous ces projets, menés à différentes échelles, il est toujours soucieux du contexte et de la mémoire du lieu sur lesquels se fonde sa création. Il développe par ailleurs une approche environnementale et une vision territoriale de la construction.   Avec le Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, inauguré le 11 novembre 2014, Philippe Prost a réalisé une œuvre contemporaine maîtresse. Son Anneau de la mémoire, avec ses 328 mètres de périmètre en béton de fibres ultra-performant, illustre combien création et patrimoine vont de pair, et que point n’est besoin de sectoriser l’architecture.

 

CLASSIFICATION DE CETTE VIDEO

OUTILS

SUR CITECHAILLOT.FR