08. Cultures et climats

Vous avez besoin d'avoir Flash player 9+ et JavaScript activé pour voir cette vidéo.
Fermer

Incrustation

Copier / coller les éléments ci-dessous

Embed

Lien internet

Fermer

Thème

Vidéos sur le même thème

Vidéos

Si la vidéo ne s'affiche pas, vous pouvez la visionner sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/x3vbm8q
Date de publication : 06/10/2016Rubrique : ConférencesCollection : Cours Publics - saison 2015-2016

Jeudi 4 février 2016

 

« L'influence de l'homme sur le système climatique est clairement
établie ».

Sauf accident à l'échelle planétaire, le climat relève de mécanismes
physiques, souvent cycliques, dont l'évolution est restée relativement lente
jusqu'à l'accélération des dérèglements observés aujourd'hui .

A la recherche de solutions techniques universelles, nous oublions que leurs
causes sont liées à l’impact brutal des effets de la mondialisation sur le
changement des modes de vie en société, au détriment des particularités
locales.

Il y a une dizaine d’année, Claude Lévi Strauss interrogeait les rapports entre
nature et culture :
« La nature se caractérise par son universalité, alors que le propre de la
culture est d'être particulière. Les particularismes de chaque culture « créent
les valeurs (...) qui donnent son prix à la vie ».

Est-il donc encore crédible d'agir aujourd'hui contre les dérèglements
climatiques comme si les arguments et les solutions relevaient seulement
d’une approche universaliste, et sans être capables d’en anticiper les
limites ?

Et si nous reconnaissons que la culture est bien au coeur de nos
préoccupations environnementales, l'architecture qui fonde notre rapport aux
lieux, et le patrimoine qui en révèle la mémoire, peuvent-ils être à la source
de nouveaux processus salutaires ?

« Il ne sert à rien de décrire les symptômes de la crise écologique, si nous
n'en reconnaissons pas la racine humaine ( …) C'est la culture, non
seulement dans le sens de monuments du passé mais surtout dans son sens
vivant, dynamique et participatif, qui ne peut pas être exclue lorsqu'on
repense la relation de l'être humain avec l'environnement.».
Encyclique « Lauda si », pape François.

OUTILS

SUR CITECHAILLOT.FR